Sato ADO

Né le 23 décembre 1936 à Tokyo. Mort en 1994 à Paris. XX° siècle. Depuis 1962 actif en France. Japonais.
Peintre, sérigraphe. Abstrait.

Fils de Key Sato, d'où le choix de son prénom en pseudonyme. Il fut diplomé, en 1960 de la section d'histoire de l'esthétique de l'Université Keio, à Tokyo. Il vint en France, en 1962, à Paris où son père, Key Sato, s'était fait connaître et fixé totalement. Il participe à de très nombreuses expositions collectives, d'entre lesquelles : Tendances dans l'art japonais contemporain en 1970 au Musée d'art moderne de Tokyo, Artistes japonais contemporains en 1971 au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles et dans les principales villes de Belgique, Gravures françaises contemporaines dans les musées d'art moderne d'Aix-la-Chapelle et de plusieurs villes d'Allemagne en 1972, etc. A Paris, il figure aussi dans les Salons Comparaisons, Grands et Jeunes d'aujourd'hui, Réalités Nouvelles depuis 1965. Il fut sélectionné à la Biennale des Jeunes de Paris de 1965 à 1971. Il participe à de nombreuses biennales de gravure. Soit en peinture, soit en sérigraphie, nombreuses expositions personnelles depuis 1964, à Londres, Paris, Luxembourg, Musée de Verviers en Belgique, Tokyo, Toulouse, Cannes, Madrid, New-York, Liège, Gand, Musée d'art moderne de la ville de Paris (A.R.C.) en 1971, Bruxelles, etc. Il a reçu de nombreuses distinctions.

Depuis ses débuts, il a évolué assez considérablement, surtout en ce qui concerne les thèmes, car la technique, la facture, au contraire est restée, caractéristique fréquente chez les peintres japonais de sa génération, très glacée, ce qu'on a appelé l'abstraction froide. Dans une période de son évolution se situant dans les années 70, sous l'aspect de symboles abstraits et austèrement géométrisés, il faisait souvent jouer des formes issues de l'arsenal des organes sexuels. A la fin des années 80, il a adopté une technique de surfaces couvertes de sortes de clous. Dans un beau texte que lui a consacré un certain C. C., celui-ci énumère en conclusion les points qu'il n'y a pas traités, ce qui est une façon d'indiquer que ces différents points existent : "La poésie des oeuvres d'Ado, Le sexuel dans ses oeuvres, Les relations entre la peinture d'Ado et ses travaux de designer, Le caractère japonais de la Peinture d'Ado".

Christophe Lachaux antiquaire
52, rue de Sèvres 75007 Paris
01 43 06 67 48 - 06 07 48 56 26
Achète toute oeuvre de l'artiste Sato ADO.