Paul SORMANI (1817-1877)

Né à Canzo , royaume lombard vénitien , le 25 octobre 1817. Il se maria le 30 janvier 1847 avec Ursule-Marie-Philippine Bouvaist, fille d'un fondeur en cuivre. D'après le contrat, le fonds de commerce était évalué 40 000 F et les marchandises en magasin et les créances 108 000 F , montrant déjà l'importance de la maison. La mariée apportait 30 000 F de deniers comptants. Le 7 janvier 1858 Joseph-Antoine Sormani, peut-être son frère, lui signa une procuration pour gérer. D'abord spécialisée dans la fabrication de nécessaires et de petits meubles de fantaisie, située 7, cimetière Saint-Nicolas en 1847, puis 114, rue du Temple en 1854, la maison prit ensuite une grande extension et commença à fabriquer des meubles de style Louis XV et Louis XVI ; toute sa production révèle une qualité d'exécution de tout premier ordre. En 1867 l'affaire est transférée 10, rue Charlot, et c'est alors qu'elle prend toute son importance. Sormani exerça jusqu'a sa mort , survenue vers 1877 ; sa femme et son fils la dirigèrent ensuite. Il participa à l'Exposition de 1849, ou il obtint une médaille de bronze, puis à l'Exposition Universelle de 1855, ou il se voit attribuer une médaille de première classe, et à celle de Londres en 1862, ou il reçut une deuxième médaille ; à l'Exposition Universelle de 1867, il présenta des petits meubles de fantaisie.

Christophe Lachaux antiquaire
52, rue de Sèvres 75007 Paris
01 43 06 67 48 - 06 07 48 56 26
Achète toute oeuvre de l'artiste Paul SORMANI (1817-1877).