Paul COLIN

Né le 27 juin 1892 à Nancy (Meurthe-et-Moselle). Mort le 18 juin 1895 à la Maison des Artistes de Nogent-sur-Marne (Val-de-Marne). XX° siècle. Français.
Peintre de figures, portraits, groupes, peintre à la gouache, affichiste, sculpteur, décorateur.

Il fut élève de l’Ecole des Beaux-arts de Nancy. Il exposa au Salon d’Automne à Paris après avoir figuré dans de nombreuses expositions à Londres, New-York, Liège, Vienne, Madrid et Barcelone où il obtint le Premier Grand Prix. Il reçut le Grand Prix à l’Exposition Coloniale et fut fait Chevalier de la Légion d’honneur. En 1949 une rétrospective de ses œuvres s’est tenue à Paris, au Musée des Arts Décoratifs du Pavillon de Marsan du Louvre. Il a fondé et dirigé une Académie Libre.

Il a réalisé des décors pour l’Opéra, la Comédie Française, le Théâtre des Champs-Elysées, etc. Il doit sa célébrité aux affiches de « La Revue Nègre » de Joséphine Baker, datées de 1925. De 1925 à 1955, il a signé plus de 1500 affiches, dont : le Bal des Petits Lits Blancs, le Musée de l’Homme, l’Exposition Internationale de 1937, les Festivals de Cannes, les Ballets de Katherine Dunham, etc. Il connut un regain de succès grâce à son affiche représentant l’allégorique figure de Marianne dressée sur un fond d’azur dans un vêtement de ruines, effigie patriotique placardée sur tous les murs de France après la Libération. Vers la fin de sa vie, il renoua avec la peinture et la sculpture qu’il avait étudiées à l’Ecole des Beaux-arts, illustrant les tragédies résultant des conflits mondiaux : Oradour, Dien-Bien-Phu, Hiroshima… ou plus familièrement peignant des modèles féminins et modelant des sculptures polychromées d’inspiration cubiste.

Christophe Lachaux antiquaire
52, rue de Sèvres 75007 Paris
01 43 06 67 48 - 06 07 48 56 26
Achète toute oeuvre de l'artiste Paul COLIN.