Othon ou Kubin Otakar COUBINE

Né le 22 octobre 1883 à Boskowitze ou Boskovice (Moravie). Mort en novembre 1969 à Marseille. XX° siècle. Tchécoslovaque. Depuis 1912 actif, et depuis 1926 naturalisé, en France.
Peintre de figures, nus, paysages animés, natures mortes aux fleurs, graveur, illustrateur, sculpteur. Post-cézannien. Groupe Osma (Les huit).

Il fut d'abord élève en sculpture de l'Académie de Horice, puis en peinture à l'Académie de Prague, de 1900 à 1904. Il vint travailler en France, en Italie et à Anvers à partir de 1903. C'est après la première guerre mondiale, en 1919, qu'il se fixa définitivement en France, peignant en Auvergne, dans les Alpes et en Provence, ou, après un séjour à Apt, il avait acquis une belle demeure à Simiane-la-Rotonde. A Paris, il exposa au Salon d'Automne dont il était sociétaire, au Salon des Artistes Indépendants et à celui des Tuileries. Dès 1907, 1908, il avait exposé avec le groupe Osma (Les Huit) de tendance expressionniste, qu'il avait co-fondé avec d'anciens camarades des Beaux-Arts. Il ne cessa pas de participer régulièrement aux expositions de la société d'art pragoise Umelecka beseda. Il participa aux expositions internationales des Beaux-Arts de Genève en 1921, de Dresde en 1926, de Hambourg en 1928, à l'exposition d'art français de Genève en 1927 et de Tokyo en 1928. En 1951, après la seconde guerre mondiale, il retourna en Tchécoslovaquie, où il occupa des fonctions officielles, et revint à Simiane en 1966. Une rétrospective de ses oeuvres s'est tenue à Valréas en 1972. Dans sa première période de jeunesse, après quelques peintures postimpressionnistes, il fut influencé par le courant expressionniste, toujours très présent en Europe centrale, et en particulier par Van Gogh. Après quoi, il assimila très vite les apports de Cézanne et du cubisme, en dégageant un style personnel, ou une composition très rigoureuse est contrebalancée par la douceur des tons assourdis de sa gamme chromatique, des tons éteints par la violence du soleil. Ses peintures figuratives lui assurèrent très rapidement une place importante dans la jeune école ou il représenta, en quelque sorte, un rare accord entre l'invention moderne et les principes classiques, se situant en cela aux côtés de Derain et de Dunoyer de Segonzac. Sa peinture s'épanouit principalement à Simiane, dont il peignait les paysages et les scènes typiques de village provençal, Environs d'Apt - Paysage du Vaucluse - Joueurs de boulles - Lavandières. Durant sa dernière période en Tchécoslovaquie, il peignit surtout des paysages de la Moravie du sud. En 1964, il revint définitivement à Simiane. Il illustra Allen de V. Larbaud, Mimes des courtisanes de Lucien de Pierre Louys, Orages de F. Mauriac. Il sculpta des bustes, des bas-reliefs et des médailles.

Christophe Lachaux antiquaire
52, rue de Sèvres 75007 Paris
01 43 06 67 48 - 06 07 48 56 26
Achète toute oeuvre de l'artiste Othon ou Kubin Otakar COUBINE.