Mahieddine BAYA

Née le 12 décembre 1931 à Bordj-el-Kiffan, morte en 1998.
XX° siècle. Algérienne. Peintre.
Kabile, orpheline très jeune, elle n'apprit ni à lire ni à écrire mais dès l'âge de treize ans se mit à dessiner, peindre et sculpter. Son registre artistique est tiré du répertoire folklorique algérien : paons bariolés, oiseaux multicolores, harpes, guitares... En 1947, Aimé Maegt voit ses oeuvres à Alger et décide de l'exposer dans sa galerie parisienne de la rue du Bac. Le catalogue est préfacé par André Breton : " Baya dont la mission est de recharger de sens ces beaux mots nostalgiques : l'Arabie Heureuse. Baya qui tient et ranime le rameau d'or." Elle rencontre alors Braque et Picasso et fait de la poterie à Vallauris. Ce début prometteur est malheureusement stoppé net quand, rentrée en Algérie pour se marier, elle est réduite au silence pendant quatorze ans. C'est en 1964 qu'elle retourne à une activité
artistique, exposant cette année là au Musée des Arts Décoratifs de Paris. En 1984, le Centre culturel algérien de Paris a présenté ses oeuvres. Elle réfute les qualificatifs de naif et de surréaliste trop souvent appliqués à son oeuvre.

Christophe Lachaux antiquaire
52, rue de Sèvres 75007 Paris
01 43 06 67 48 - 06 07 48 56 26
Achète toute oeuvre de l'artiste Mahieddine BAYA.