Etienne Maurice FALCONET

Né le 1 décembre 1716 à Paris. Mort le 24 janvier 1791 à Paris. XVIII° siècle. Français.
Sculpteur de groupes , statues , dessinateur.

Falconet
Falconet peut être considéré comme un des maîtres de la sculpture française au XVIII° siècle , tout au moins de la sculpture classique. Elève de Lemoyne , il fut connu assez vite , ainsi que l'atteste la date à laquelle il fut agréé à l'Académie ( 29 août 1744 ) , mais il ne débutera au Salon qu'en 1745 avec une esquisse en plâtre : Milon de Crotone dévoré par un lion , sujet qu'il reproduisit dix ans plus tard , en 1755 , en marbre , comme morceau de réception à l'Académie. Entre ces deux dates il exposa surtout des modèles classiques et des allégories tels que : Le Génie de la sculpture , La Science , La Musique , Les quatre saisons. Le succès qu'obtint son Milon de Crotone fut confirmé par son Pygmalion aux pieds de sa statue , qui est une de ses oeuvres les meilleures , une de celles surtout en lesquelles il asu mettre le plus de charme délicat et la plus grande part de personnalité. Il avait connu Mme d'Etiolles , la future Mme de Pompadour , pour qui il éxécuta , dès 1751 , le groupe La Musique , destiné à son château de Bellevue ( aujourd'hui au Louvre ) , qui la représente dans le rôle d'Eglé , qu'elle avait interprété devant le roi. Mme de Pompadour lui conserva sa faveur et lui commanda d'autres ouvrages , entre autres L'Amour menaçant , de 1757. Elle lui demanda de diriger l'atelier de sculpture de la Manufacture de Sèvres , qu'elle avait fondée dans le bas de son parc. Jusqu'en 1766 , Falconet fournit une centaine de modèles , originaux ou d'après Boucher , pour cette production de "biscuit " , prisée de toute une époque. Diderot vit un insurpassable chef-d'oeuvre dans son groupe de Pygmalion et Galathée , de 1763 , mais on sait qu'en peinture , il avait le goût commun. Parmi ses autres statues , il faut citer : Le Christ agonisant , La Baigneuse , L'Amour menaçant , La douce mélancolie. La vogue dont il jouissait , assez méritée d'ailleurs , lui valut d'être nommé , successivement adjoint à professeur le 5 juillet 1755 , professeur le 7 mars 1761 , adjoint à recteur le 26 avril 1783. Entre temps , en 1766 , Catherine II de Russie l'appela à Saint-Pétersbourg pour éxécuter la statue colossale de Pierre le Grand. Mais l'Impératrice récompensa assez chichement le sculpteur français qui quitta la Russie en 1778 ou en 1781 pour revenir à Paris. Mais se sentant très las , et constatant , d'autre part , l'évolution du goût qui s'était produite pendant son absence , il décida de renoncer à la sculpture et consacra le reste de sa vie à la rédaction de nombreux ouvrages artistiques. Falconet fut indiscutablement un grand artiste , un sculpteur d'une extrême habilité , bien servi par une science approfondie du dessin.

Christophe Lachaux antiquaire
52, rue de Sèvres 75007 Paris
01 43 06 67 48 - 06 07 48 56 26
Achète toute oeuvre de l'artiste Etienne Maurice FALCONET.