Edouard Marcel SANDOZ

Né le 21 mars 1881 à Bâle. Mort le 20 mars 1971. XX° siècle. Suisse.
Sculpteur de figures, bustes, animalier, céramiste.

Héritier de la firme suisse Sandoz, il était chimiste, physicien, inventeur de nombreux projets divers, on lui attribue l’invention de la lumière noire. Toutefois, il décida de se consacrer à l’art. Il passa d’abord trois années à l’Ecole des Arts Industriels de Genève. A Paris en 1905, il fut l’élève d’Antonin Mercié et d’Antoine Injalbert à l’Ecole des Beaux-arts. En 1904, il participa à l’Exposition Nationale des Beaux-arts de Lausanne. Il exposait à Paris, depuis 1906 au Salon de la Société Nationale des Beaux-arts, ainsi qu’à Bruxelles et Barcelone. Il fut fait chevalier de la Légion d’honneur. Après sa mort, plusieurs expositions rétrospectives ont révélé son œuvre : vers 1980 au Musée Cantonal de Lausanne, à Paris galerie Gismondi et en 1991 à la Fondation Taylor.

Il peignait un peu, créa de nombreux objets décoratifs et bijoux, mais il fut essentiellement sculpteur. S’il sculpta quelques figures, surtout dans ses premières années, en 1904 un Buste d’homme, en 1906 une Fillette nue assise feuilletant un livre, en 1910 une Femme à la capeline, en 1911 une Femme à l’aigrette, il se consacra surtout à la sculpture animalière. Travaillant le bronze, la pierre, le marbre, puis, à partir de 1924, l’onyx, le quartz, la malachite, le lapis-lazuli, l’aigue-marine, le grenat, la topaze, la tourmaline, il a crée un bestiaire nombreux, y montrant des qualités de praticien accompli, une fantaisie inventive et décorative, un certain sens humoristique.

Christophe Lachaux antiquaire
52, rue de Sèvres 75007 Paris
01 43 06 67 48 - 06 07 48 56 26
Achète toute oeuvre de l'artiste Edouard Marcel SANDOZ.