Charles WALCH

Né le 4 août 1898 à Thann (Haut-Rhin). Mort le 12 décembre 1948 à Paris. XX° siècle. Français.
Peintre de genre, figures, paysages, peintre à la gouache, aquarelliste, graveur, dessinateur, sculpteur.
Encore tout enfant il savait vouloir dessiner et peindre. En 1918, il obtint une bourse de l'État pour venir travailler à Paris, où il suivit les cours de l'école des Arts décoratifs, s'y liant d'amitié avec François Desnoyer. Il entra ensuite à l'École Nationale des Beaux-Arts. De modeste origine, il sollicita et obtint en 1923 un poste de professeur de dessin au collège Sainte-Croix de Neuilly qui l'aida à subsister matériellement jusqu'en 1937, pouvant ainsi exercer son art en toute indépendance. En 1934, il commença à recevoir les encouragements de Bonnardet Albert Marquet. Le critique Georges Besson, qui écrira plus tard plusieurs études sur son oeuvre, le soutient. Il se liera d'amitié vers 1941 avec Georges Rouault. Il est largement représenté dans les musées d'art contemporain de France et à l'étranger. Chevalier de la Légion d'Honneur en 1948, juste avant que la mort ne vint le surprendre à son chevalet. À partir de 1925, il exposa régulièrement, à Paris, ses oeuvres aux Salons des Indépendants, des Tuileries et au Salon d'Automne dont il devint sociétaire pour la peinture, la sculpture et la gravure en 1932 et où il fit partie du comité dès 1941. Il sera un des organisateurs du Salon d'Automne de la Libération en 1944. À l'Exposition Internationale de 1937, il se voit attribuer une médaille d'or. Le critique Louis Chéronnet organise, en 1938, sa première exposition d'ensemble, galerie Billiet-Vorms à Paris. En 1941, il est pris dans l'équipe de peintres de la galerie Louis Carré et montre une exposition personnelle de ses oeuvres. Deux mois avant sa mort, le Musée de Mulhouse lui consacre une exposition personnelle. parmi les expositions rétrospectives: 1949-1950, Musée d'Art Moderne de Paris; 1954, Présence de Walch, au Maroc; 1958, une salle au Salon d'Automne, Paris; 1964, Hommage à Charles Walch, Musée du Havre; 1968, Musée d'Unterlinden, Colmar; 1984 galerie Jean-Pierre Joubert, Paris. Les oeuvres de Walch sont des peintures joyeuses, exprimant l'enthousiasme et la vie: Le Hibou (1935), Sur le chemin de l'école (1945), La femme au chat (1935), sculpture. Non qu'il ait sacrifié le moins du monde les problèmes de la forme à la chaleur de son message. Une construction simultanéiste de la surface peinte discipline chez lui l'ardeur des bleus de nuit et des orangés, ordonnant dans un espace unique les divers plans d'un visage de femme aux facettes de bouquets multicolores. Il accentuera plus encore, en lignes géométriques, l'espace de ses compositions.

Christophe Lachaux antiquaire
52, rue de Sèvres 75007 Paris
01 43 06 67 48 - 06 07 48 56 26
Achète toute oeuvre de l'artiste Charles WALCH.