Albert ANDRE

Né le 24 mai 1869 à Lyon (Rhône). Mort le 11 juillet 1954 à Avignon (Vaucluse). XIX°-XX° siècles. Français.
Peintre de compositions à personnages, nus, portraits, paysages animés, intérieurs, natures mortes, fleurs, cartons de tapisseries, illustrateur. Postimpressionniste.

Il était venu à Paris, en 1889, comme dessinateur industriel. A vingt-trois ans il s'inscrivit dans l'Atelier de William Bouguereau à l'Académie Julian. Il s'y lia avec Ranson, Louis Valtat et le jeune poète et dramaturge, qui se destinait alors à la peinture, Henry Bataille. Il commença à exposer au Salon des Indépendants en 1894. De 1904 à 1944 il a exposé au Salon d'Automne, dont il devint sociétaire et dont il composa l'affiche en 1927. A partir de 1923, il figura parfois au Salon des Tuileries. En 1924, il exposa à New-York et à Buenos-Aires. Des expositions retrospectives lui ont été consacrées : au Musée des Beaux-Arts de Besançon en 1964, à la Galerie Arthur Tooth de Londres en 1965. Il a illustré L'étang de Berre de Charles Maurras, Les petites alliées de Claude Farrère. Il a composé des cartons de tapisseries pour la manufacture de Beauvais. Il travaila dans sa jeunesse à Paris et à Loudun, puis se fixa définitivement dans le Midi, où il devint conservateur du Musée de Bagnols-sur-Cèze, y constituant une importante collection contemporaine, avec des Monet, Renoir, Bonnard, Vuillard, Matisse, Despiau. En 1923, il a écrit un recueil de souvenirs plutôt qu'une étude sur Renoir, de qui il fut un des rares amis, en préface à un album de phototypies d'oeuvres de celui-ci.

Sa peinture fut d'abord influencée par Delacroix. La peinture de Cézanne l'amena à cette réflexion sur la construction du volume par la couleur qu'on connait bien : les tons chauds pour les surfaces éclairées, les froids pour les ombres. Mais ce fut sans doute Renoir qui le marqua le plus, d'autant que Renoir ayant remarqué ses peintures dès 1894, l'avait présenté à Paul Durand-Ruel qui devint son marchand. Il a peint sur tous les thèmes et s'affirma surtout dans les compositions à personnages dans des paysages évoquant parfois la vie urbaine, ainsi que dans les scènes d'intérieur, où il savait tempérer sa gamme colorée. Il a peint des paysages de Paris, de Lyon, Marseille, Loudun, nombreux de Bagnols-sur-Cèze, des portraits féminins : Jeune fille en bleu, Jeune fille tirant sur son bas, etc., de précieux témoignages : Portrait de Renoir - Claude Monet dans son jardin.

Christophe Lachaux antiquaire
52, rue de Sèvres 75007 Paris
01 43 06 67 48 - 06 07 48 56 26
Achète toute oeuvre de l'artiste Albert ANDRE.