Aimé Jules DALOU

Né le 31 décembre 1838 à Paris. Mort le 15 avril 1902 à Paris. XIX° siècle. Français.
Sculpteur de monuments, statues, bustes.
Dalou

Il fut élève de Carpeaux et de Duret, et débuta au Salon de 1867. Les évènements de 1870-1871 l'amenèrent à se mêler de politique et après la Commune il dut se réfugier à l'étranger. Rentré en France après l'amnistie de 1879, Dalou fut un des promoteurs du Salon des dissidents ouvert au Champs-de-Mars en 1890 par la Société Nationale des Beaux-Arts. On cite de cet artiste : La Brodeuse (1870), Berceuse (1873, acquis par le duc de Westminster), La Gardeuse d'enfants , Mirabeau répondant à M. de Dreux-Brézé, haut-relief (Palais-Bourbon), Triomphe de Silène, groupe plâtre, Blanqui, statue bronze (Père-Lachaise), Victor Noir (Père-Lachaise), Lavoisier (Sorbonne), Scène bachique, Fontaine, Monuments de la place de la Nation : Le Triomphe de la république, bustes de Charcot, Vacquerie, Lozé, Albert Wolff, ect...Bas-reliefs de la statue de la République (place du château d'Eau, Paris), Monument d'Alphand, ect..Médaille (1870), médaille d'honneur (1889). Grand prix (Exposition Universelle, 1889). Il était officier de la Légion d'honneur. Ses statues de femmes le définissent plus particulièrement comme un sculpteur naturaliste, et dans ce genre, il est l'un des meilleurs représentants français du XIX° siècle. Dans ses compositions monumentales, il est plus classique et parfois ennuyeux. Enfin, on retrouve le charme du XVIII° siècle à travers ses esquisses en terre cuite qui ont une vivacité toute baroque.

Christophe Lachaux antiquaire
52, rue de Sèvres 75007 Paris
01 43 06 67 48 - 06 07 48 56 26
Achète toute oeuvre de l'artiste Aimé Jules DALOU.