Adam STYKA

Né le 7 avril 1890 à Kielce (Pologne). Mort en 1959, 1970 d’après le Mayer. XX° siècle. Français.
Peintre de sujets typiques, scènes de genre, paysages, dessinateur, illustrateur. Orientaliste.

Il fut élève de son père Jan Styka, naturalisé français, et de son frère Tadé Styka. Arrivé à Paris en 1918, il étudia à l’Ecole des Beaux-arts, dans l’atelier de Fernand Cormon, jusqu’en 1912. En 1914, durant la Première Guerre mondiale, il rejoignit la Légion étrangère, puis à la fin de la guerre, voyagea en Afrique du Nord, visitant notamment le Maroc.

Il exposa, à Paris, au Salon de la Société Nationale des Beaux-arts, à partir de 1911 ; au Salon des Orientalistes, en 1914. La galerie Georges Petit à Paris montra une exposition de ses œuvres en 1906.

Il peignit d’abord quelques tableaux de genre, puis des compositions inspirées par son séjour en Afrique du Nord, notamment plusieurs vues de Marrakech et d’Egypte. Très impressionné par la lumière de ces régions, il se consacra dès lors presque exclusivement à la reproduction des scènes et des paysages de ces pays du Maghreb : des Souks à Biskkra ; des Chefs arabes tenant conseil ; des Enfants à dos d’âne sur les bords du Nil et des Amusements au sérail. Des volumes solidement structurés par la lumière et des tons sobres mais contrastés définissent son style. Il a également illustré le conte : Théodora d’Alexandrie dans Les Perles éparpillées, contes et légendes arabes, par Wacyf Boutros Ghali, publié en 1923 à Paris ; Azyadé de Pierre Loti : Le Pays des Jungles et Quo Vadis ? de Sienkiewicz.

Christophe Lachaux antiquaire
52, rue de Sèvres 75007 Paris
01 43 06 67 48 - 06 07 48 56 26
Achète toute oeuvre de l'artiste Adam STYKA.